Histoire

L’échalote, un produit cosmopolite
à l’histoire séculaire

L’échalote est originaire de l'est du bassin méditerranéen, plus précisément du Turkestan. Les Palestiniens vénéraient cette plante et la consommaient durant leurs rituels religieux, tout comme les Perses et les Égyptiens, qui lui ont aussi voué un culte. L’échalote tient son nom de la ville d'Ascalon, en Judée, dans le pays des Philistins (actuellement Ashkelon en Israël), où elle était cultivée dans l'Antiquité. L'échalote est surtout utilisée en France depuis le XIIIe siècle mais elle était déjà présente dans les jardins de Charlemagne. Ce n’est qu’au XIIe siècle que l’échalote fait son apparition dans les champs bretons et du Val de Loire. La technique de culture alors mise en place n'a pas changé depuis, lui conférant, ainsi, sa véritable identité d’"Echalotes de Tradition".

Un label « Echalote Traditionnelle », bientôt reconnu au niveau européen ?

STG Objectif : une différenciation claire entre l’échalote traditionnelle et l’échalote issue de semis sur l’ensemble du marché européen. Afin de préserver leur produit exceptionnel, les producteurs d’échalotes ont entrepris une démarche de reconnaissance européenne STG (Spécialité Traditionnelle Garantie) avec l’Inao (Institut national de l’origine et de la qualité). Ce signe de distinction permettra de différencier clairement les échalotes traditionnelles des échalotes issues de semis et ce, au niveau européen.


L’échalote, à ne pas confondre avec son frère, l’oignon !

Ces deux produits appartiennent à la même famille, celle des Liliacées : avec deux botaniques et deux saveurs différentes.

L’échalote appartient à la même famille que l’ail, le poireau, la ciboulette ou l’oignon. Ce dernier est d’ailleurs son frère le plus proche, mais le bulbe de l’échalote est plus allongé (plus ou moins selon les variétés).

Oignon Echalote

Comment les différencier ?

Première différence :

  • L’oignon se sème. La graine donne un bulbe, qui donne une fleur qui monte en graine.
  • Historiquement, l’échalote se plante. Elle ne donne ni fleur, ni graine.
  • Visible par le consommateur : à sa base, l'échalote possède un durillon, cicatrice de sa racine cassée lors de la "séparation" de la touffe.

Deuxième différence :

  • Coupé en deux, l’oignon est constitué d’un seul bourgeon : une seule série de tuniques concentriques.
  • Coupée en deux, l’échalote est constituée d’au moins deux bourgeons ou de deux séries de tuniques concentriques.