Santé/nutrition

L’échalote, le produit santé-minceur par excellence

Un atout santé indéniable

Riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, (sélénium, potassium, calcium, phosphore, fer, manganèse, folate, cuivre, magnésium, Provitamine A, Vitamines B1, B6, B9, C & E), l’échalote est un excellent produit pour la santé. Autant de vertus apportées par l’échalote traditionnelle pour un capital santé préservé.

Comme l'ail, l'échalote contient de la quercétine, une molécule de la famille des flavonoïdes, qui aide à fluidifier le sang et à réduire le taux de "mauvais" cholestérol. Elle aurait également des propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires. Second allié d'un coeur solide, le potassium, qui régule la pression artérielle.

Quatre bulbes d'échalote couvrent 40 % de nos besoins journaliers en sélénium. En piégeant les radicaux libres, cet oligo-élément protège les cellules du vieillissement, préservant ainsi la beauté de la peau et des cheveux. Il est d'ailleurs essentiel à la synthèse du glutathion, l'un des plus puissants antioxydants. Il aide aussi à renforcer notre système immunitaire et donc à résister aux infections de l'hiver.

Associé à la vitamine E, il permettrait l'élaboration d'anticorps, indispensables à la défense de l'organisme.

Comme tous les légumes-condiments appartenant au genre Allium, l’échalote se caractérise par la présence de substances soufrées spécifiques, responsables de son odeur typée, de sa saveur recherchée, et de différentes propriétés physiologiques ayant une incidence bénéfique pour la santé.


L’échalote est une source de :

  • Vitamine B6 : la vitamine B6, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la production des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène.
  • Phosphore : le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents.
  • Magnésium : uniquement pour la femme, les besoins de l’homme étant supérieurs. Le magnésium participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire.
  • Potassium : dans l’organisme, il sert à équilibrer le pH du sang et à stimuler la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion. De plus, il facilite la contraction des muscles, incluant le coeur, et participe à la transmission de l’influx nerveux.
  • Fer : Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux).
  • Manganèse : le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques.
  • Cuivre : en tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme.
  • Folate : le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.
  • Vitamine C : le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes; elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives.
  • Vitamine A : sous forme de bêta-carotène. La vitamine A est l’une des vitamines les plus polyvalentes, jouant un rôle dans plusieurs fonctions de l’organisme. Elle collabore, entre autres, à la croissance des os et des dents. Elle maintient la peau en santé et protège contre les infections.

Adopter l’échalote, c'est donc :

  • prévenir un grand nombre de cancers comme celui de la prostate ou encore de la peau,
  • assurer le bon fonctionnement de son système nerveux,
  • prévenir les maladies cardiovasculaires,
  • agir contre le vieillissement cellulaire,
  • conserver une jolie peau...

Bref, autant d’atouts que l’on aurait tort de négliger.


L’Echalote traditionnelle, un atout minceur à ne pas négliger

Constituée à 80 % d’eau, l'échalote n'apporte que 1,9 g de lipides mais contient 2,3 g de fibres pour 100 g. Deux atouts qui en font un produit minceur incontournable, avec seulement 15 calories. L'échalote, grâce à sa teneur en fibres, participe avec d'autres aliments à augmenter l'effet de sasiété et à améliorer la digestion.

Constituants principaux Unités Teneur % ARJ pour 100 g
Énergie kcalories 64 -
Eau g / 100 g 82 -
Protides g / 100 g 1,9 -
Glucides g / 100 g 13 -
Lipides g / 100 g 1,9 -
Fibres alimentaires g / 100 g 2,3 -
Minéraux et oligo-éléments
Potassium mg / 100 g 248 -
Phosphore mg / 100 g 49 6,1
Calcium mg / 100 g 26 3,2
Magnésium mg / 100 g 12 4,0
Vitamines
Vitamine C mg / 100 g 4 6,7
Vitamine B1 mg / 100 g 0,06 4,3
Vitamine B6 mg / 100 g 0,2 10,0
Vitamine B9 mg / 100 g 0,02 10,0